Neuroatypie et compétitivité ?

dandelionComprendre la neurodiversité en observant le vivant.

Une personne neuro-atypique, c’est un capteur,  qui révèle instantanément la grande qualité ou de la défaillance des contextes managérial et sensoriel. Un parallèle peut-être fait avec les plantes bio-indicatrices, dont la présence donne immédiatement des informations sur le type de sol ou le mode d’exploitation du milieu. Par exemple, la présence de pissenlit est un indicateur de prairie riche; la présence de mourron blanc est un indicateur d’équilibre et de bonne minéralisation du sol. Quand ils sont présents (sans être en excès), c’est bon signe!

D’ailleurs, le pissenlit (Dandelion en anglais) est utilisé comme métaphore de la Neurodiversité par Thorkil Sonne, CEO de Specialisterne, une entreprise danoise en pleine croissance employant des consultants autistes pour leurs talents et leurs expertises.

« The dandelion is loved by kids but as you grow older something happens. (…) Now, it’s a weed. But what is a weed? A weed is a plant in an unwanted place. If you take that plant to a wanted place, you’ll find that it’s one of the most valuable plants in nature.« 

Thorkil Sonne a reçu une standing ovation à Harvard (cela semble être suffisamment rare pour être signalé) pour son modèle d’entreprise lucrative, où les personnes autistes sont considérées comme des professionnels de valeur et non des porteurs de défaillances, et où elles sont entourées de collègues et managers sensibilisés à la Neurodiversité. Pour plus d’infos, voir la vidéo relative au Dandelion Program de Specialisterne, et l’article de FORBES consacré à cette superbe entreprise danoise.

moneyAtouts compétitifs des neuro-atypiques

Les profils cognitifs neuro-atypiques apportent-ils réellement un avantage compétitif aux entreprises? Le contexte managérial et sensoriel permettant l’éclosion de l’intelligence neuro-atypique engendre-il des investissements minimes pour l’entreprise ou au contraire des surcoûts?

La réponse est : les profils autistiques apportent innovation, efficience, créativité à l’entreprise, pourvu que quelques conditions simples (sans surcoût particulier) soient remplies concernant leur management, leur recrutement, la définition de leurs postes, et le contexte sensoriel qui les entoure.

C’est pour cela que, depuis 20 ans, la neurodiversité comme levier d’innovation à l’étranger. R. Austin et G. Pisano, auteurs de « Neurodiversity is a Competitive Advantage » (Harvard Business Review), indiquent les avantages que peut apporter la Neurodiversité aux entreprises. Extrait.

« Because neurodiverse people are wired differently from “neurotypical” people, they may bring new perspectives to a company’s efforts to create or recognize value. At HPE [Hewlett Packard Enterprise], neurodiverse software testers observed that one client’s projects always seemed to go into crisis mode before a launch. Intolerant of disorder, they strenuously questioned the company’s apparent acceptance of the chaos. This led the client company to realize that it had indeed become too tolerant of these crises and, with the help of the testers, to successfully redesign the launch process. At SAP, a neurodiverse customer-support analyst spotted an opportunity to let customers help solve a common problem themselves; thousands of them subsequently used the resources he created. »

En France, la Neurodiversité reste encore inconnue des dirigeants et du grand public. Souvent, les professionnels neuro-atypiques français choisissent de cacher leur autisme, leur dyslexie, leur dyspraxie, leur douance ou leur TDAH à leur employeur par peur (peur d’être mal compris, peur d’être exclu, peur d’être moqué, conviction que cela ne changera rien à la façon dont on les manage). Cependant, nous faisons l’hypothèse qu’il existe en France des dirigeants visionnaires, au management avant-gardiste, permettant à des professionnels neuro-atypiques d’exceller au travail et d’y être heureux.

 

Dans quelles entreprises travaillent les neuro-atypiques heureux et reconnus pour leurs talents ?

Quels avantages compétitifs (innovation, efficience, créativité) apportent les neuro-atypiques à leur entreprise ?

Quel contexte managérial et sensoriel leur permet d’exprimer leur intelligence particulière ?

C’est ce que nous souhaitons investiguer et mettre en images avec cette série.